Author Topic: GI File:Un bureau de poste à Abbottabad–connection entre la mort de ben Laden  (Read 2208 times)

0 Members and 1 Guest are viewing this topic.

Offline mayya

  • Administrator
  • *****
  • Posts: 7874
Disclaimer : This article has been translated by a volunteer translator.  Neither WikiLeaks nor The WikiLeaks Discussion Forum shall be held accountable for errors.  The reader is welcome to check him/herself the original source linked below, and to comment if there is an error or misinterpretation.  If an error is identified we shall endeavour to correct it.

Avertissement : cet article a été traduit par un traducteur bénévole. Ni WikiLeaks ni le Forum de Discussions WikiLeaks ne peuvent être tenus  responsables d’erreurs éventuelles. Le lecteur est invité à vérifier lui / elle-même la source originale via le  lien ci-dessous, et de nous aviser en cas d’erreur ou d'une mauvaise interprétation. Si une erreur est signalée, nous nous efforcerons d'y remédier.

Traducteur : Mayya

Liens
http://www.wikileaks-forum.com/index.php/topic,14621.msg43865.html#msg43865
http://wikileaks.org/gifiles/releasedate/2012-09-16-00-a-post-office-in-abbottabad-a-militant-french.html


 Un bureau de poste à Abbottabad – une connection entre la mort de ben Laden et des militants français


Re: PLUS *: S3 - FRANCE / PAKISTAN-AP Exclusif: 2 militants  français arrêtés  au Pakistan

Publié  le 16-09-2012  00:00 GMT
ID Email 1111381
Date 04-05-2011  02:58:23
De friedmanATTblackberry.net
Pour analystsATTstratfor.com
Liste-Nom analystsATTstratfor.com

Mais pourquoi  garderaient- ils  ben Laden au coeur de cette activité. Et compte tenu de la surveillance  que la CIA devait  effectuer  sur cette  region, cette maison aurait du se voir comme le nez au milieu de la figure.  Mettre ben Laden ici, et  dans ces conditions, cela n’a aucun sens.
 
Envoyé par BlackBerry par AT & T

-------------------------------------------------- --------------------

De: Sean Noonan <[email protected]>
Expéditeur: [email protected]
Date: Mardi  3 Mai 2011 19:54:32 -0500 (CDT)
Pour: <[email protected]>
Réponse A : Analyste Liste <[email protected]>
Sujet: Re: PLUS *: S3 - FRANCE / PAKISTAN-AP Exclusif: 2 militants  français arrêtés  au Pakistan

Vous  vous souvenez, vous tous ?  Ces gars-là ont été arrêtés à Lahore, après avoir contacté
un gars nommé Tahir Shahzad , ils voulaient    voyager à travers le pays. Shahzad travaillait dans un  bureau de poste à Abbottabad, mais  était également fixeur pour AQ, et les a conduit à l’indonésien Umar Patek , en ville.


Difficile à croire que  tout cela est une coïncidence?

Cela montre également la coopération  de la DGSE, pas seulement la CIA, (et nous avons aussi
BIN / Polri  d'Indonésie).

A moi, ça me dit qu’un  réseau de transit est organisé  via   Abbottabad. C'est pourquoi le livre de Musharraf mentionne  que  al-FARJ al-Libi était là. (Plus tard  il a été pris dans Mardan-
http://www.stratfor.com/capture_pakistan_tightening_squeeze_al_qaeda).
Shahzad emmenait  ces gars français de Lahore à N. Waz. Patek, quelqu'un qui a du rencontrer Oussama Ben Laden  dans les années 1980, passait également par là,   et maintenant UBL a été tué là........

Le Pakistan arrête 2  français liés à un suspect d’Al-Qaïda 
http://abcnews.go.com/Blotter/wireStory?id=13373980

Par Asif SHAHZAD et JAMEY Keaten Associated Press
PARIS 14 Avril 2011 ( AP)

D’après une declaration officielle jeudi dernier, deux Français  islamistes  extrémistes présumés , ont été arrêtés au Pakistan suite à leur rencontre avec un homme accusé d'avoir des liens avec Al-Qaida,

D’après un agent du renseignement   Pakistanais,  les  Français, qui n'ont pas été publiquement identifiés, ont été appréhendés à un arrêt  de bus à  Lahore, la grande métropole de l'est, fin   janvier, alors qu’ ils arrivaient   de l'aéroport avec un homme identifié comme  étant Tahir Shehzad,.

L’agent a indiqué que  les informations fournies par  Shehzad  ont conduit des agents pakistanais à Umar Patek, un indonésien suspecté d’être lié à Al-Qaïda   arrêté le 25 janvier.Tout en gardant l’anonymat, Il a également dit qu’accompagnés de  Patek, les Français  avaient l'intention de voyager  dans la region pakistanaise du Nord-Waziristanau  où le haut commandement d'al-Qaida est basé.

On ne sait pas si  les hommes étaient soupçonnés d'avoir fomenté une attaque terroriste , mais  les agences anti-terroristes   occidentales ont suivi avec beaucoup d’attention  les mouvements des militants présumés depuis  leur pays jusqu’au Pakistan, par crainte qu'ils ne viennent s’y entrainer pour ensuite retourner chez eux pour perpétrer des attaques.

Le responsable pakistanais a declar qu’un des citoyens français est d'origine pakistanaise et l'autre s’est   converti à l'islam.  En Europe Occidentale, la France habrite la plus grande population musulmane d'Europe, estimée à au moins 5 millions de personnes.

Tout en restant anonyme en raison de la délicatesse de l'affaire, un responsable de la lutte antiterroriste français a confirmé les arrestations.  La principale agence d’espionnage  française, la
DGSE, et le Ministère des Affaires Etrangères se sont refusés à faire des commentaires dans l’immédiat.

D’après le fonctionnaire pakistanais, les français sont toujours en garde à vue.
Les services de renseignement pakistanais retiennent  souvent des individus pendant des mois sans
procès, sans jamais formellement confirmer leur détention ou  la nature de ce qui leur est reproché.

Le responsable français a déclaré qu'il serait «surpris» si l'un des deux avait des liens avec
Patek. Sa capture, à laquelle,  d’après les   responsables américains, la CIA a pris part, a été le résultat d’une chasse à l'homme de 10 ans et représente une victoire majeure pour  la lute contre al-Qaida.

Suivez ABCNewsBlotter sur Facebook


Les autorités françaises pensent que pas plus de  20 à 30 militants français  se trouvent dans les zones frontalières entre le Pakistan et l'Afghanistan, où  se déroulent les operations menées par Al-Qaïda et ses alliés de l'ancien régime taliban afghan.

Les autorités françaises ont exprimé leur inquiétude au sujet du fait que la zone frontalière est devenue un nouvel attrait pour les militants islamiques français qui,  après avoir été attirés par l’Iraq pour lutter contre les forces soutenues par les américains , ont renversé Saddam Hussein - mais maintenant ils sont peut-être à la recherche d’autres champs de bataille anti-occidentaux .


---

Le 4/15/11 08:49, Benjamin Preisler a écrit:

Les Français arrêtés au Pakistan trop jeunes pour avoir participé aux attentats de Bali

Extrait du rapport de l'agence française AFP

Islamabad, le 15 Avril 2011
Les deux Français arrêtés il y a plus de deux mois au Pakistan, et soupçonnés d'être liés à l'organisateur présumé des sanglants attentats de Bali en 2002, ont une vingtaine d'années et sont originaires de la région parisienne, selon des sources proches de l'enquête.

Prénommés Zoaib et Sharaf, les deux hommes ont été interpellés fin janvier ou début février à Lahore, la grande métropole de l'est, alors qu'ils se trouvaient depuis quelque temps dans le pays, ont indiqué vendredi à l'AFP des sources de sécurité pakistanaises sous couvert de l'anonymat.

Inconnus des services antiterroristes avant leur arrestation, ils ont selon les sources pakistanaises entre 19 et 22 ans et viennent de la région parisienne, où sont installées leurs familles, originaires du Maroc pour l'un, du Pakistan pour l'autre.

L'ambassade de France à Islamabad avait confirmé jeudi avoir été informée par les autorités pakistanaises de leurs arrestations, et précisé que la France avait demandé un accès consulaire à ses deux ressortissants.

"Nous attendons la réponse" des autorités pakistanaises, a-t-on indiqué vendredi à la représentation diplomatique française, sans plus de détails.

Les deux jeunes français ont été arrêtés sur la base d'informations recueillies auprès d'un "insurgé islamiste" appartenant à un "groupe terroriste" et arrêté peu auparavant, selon l'une des sources pakistanaises.

"Nous l'avons arrêté alors que l'on traquait Umar Patek, et ils font partie de son groupe", a affirmé cette source.

[Passage omis: les détails de la carrière terroriste de Patek]

L'ambassade de France à Islamabad a souligné vendredi que les deux Français "avaient à peine une dizaine d'années" en 2002, et que les enquêteurs français qui travaillent sur leurs cas ne faisaient donc "pas le lien" avec cet attentat attribué à la Jemaah Islamiyah (JI), un réseau clandestin luttant pour la création d'un Etat islamique en Asie du Sud-est.

[Passage omis: les détails de recherche pour Patek]

Selon des sources françaises, plusieurs dizaines de jihadistes français s'entraîneraient au Pakistan dans les camps d'Al Qaïda, situés notamment dans les très peu accessibles zones tribales du nord-ouest frontalières de l'Afghanistan, bastions du TTP et d'Al Qaïda.

Mais la nébuleuse islamiste est également très présente dans la région de Lahore, où sont implantés nombre de groupes armés liés notamment à la rébellion anti indienne du Cachemire.

[Passage omis: l’attaque par l'armée pakistanaise de la Mosquée rouge en 2007
ce qui a consolidé les liens entre les groupes disparates]

Source: agence   AFP, Paris, en français 1006 GMT le 15 avril 11

BBC Mon EU1 EuroPol SA1 Saspol MJM


Le 04/14/2011 15:55, Benjamin Preisler a écrit:

AP Exclusif: 2 militants français détenus au Pakistan
http://news.yahoo.com/s/ap/20110414/ap_on_re_eu/eu_france_pakistan_al_qaida

4.14.11

PARIS - Un haut responsable de la sécurité français a annoncé  que deux citoyens français ont
été arrêtés au Pakistan, où les autorités les ont  liés  à un  individu suspecté d’être un cadre de al-Qaida  impliqué  dans l’attentat  contre une discothèque à Bali en 2002.

Un responsable du renseignement pakistanais affirme que les militants français présumés
- dont un  a des liens familiaux avec le Pakistan - ont été arrêtés en connexion avec l’arrestation  le 25 janvier dernier  du militant indonésien Umar Patek  qui a des liens avec Al-Qaïda.

Le responsable pakistanais a déclaré que les deux suspects français avaient l'intention de
voyager avec Patek dans la region pakistanaise du Nord-Waziristanau  où le  haut commandement d'al-Qaida est basé.

Tout en restant anonyme en raison de la délicatesse de l'affaire, un responsable de la lutte antiterroriste français a confirmé les arrestations jeudi dernier.


-----------------
Reginald Thompson

Cell: (011) 504 8990-7741

OSINT
Stratfor

--

Benjamin Preisler
+216 22 73 23 19

--

Benjamin Preisler
+216 22 73 23 19

--

Sean Noonan

Tactical Analyst

Office: +1 512-279-9479

Mobile: +1 512-758-5967

Strategic Forecasting, Inc.
 
« Last Edit: August 02, 2013, 21:16:37 PM by mayya »