Author Topic: Le PM indien n'assistera pas au sommet du Commonwealth au Sri Lanka (média)  (Read 832 times)

0 Members and 1 Guest are viewing this topic.

Offline mayya

  • Administrator
  • *****
  • Posts: 7874
Le PM indien n'assistera pas au sommet du Commonwealth au Sri Lanka (média)
( Xinhua )
11.11.2013 à 08h51


Le Premier ministre indien Manmohan Singh n'assistera pas au sommet du Commonwealth qui aura lieu la semaine prochaine au Sri Lanka, a rapporté samedi la chaîne de télévision locale Times Now.

Le chef du gouvernement indien a pris la décision après avoir rencontré une forte opposition à l'intérieur du pays contre son projet de prendre part à ce sommet pour les allégations faisant état des atrocités commises par l'armée sri lankaise lors de sa guerre contre les rebelles des Tigres tamouls, a indiqué la chaîne citant des sources sous couvert d'anonymat.

La délégation indienne au sommet de Colombo sera dirigée par le ministre indien des Affaires étrangères Salman Khurshid, à la place de Manmohan Singh, selon Times Now.

La décision de boycotter le sommet intervient après que le groupe central du parti Congrès eut tenu une réunion vendredi à Delhi, lors de laquelle le ministre de la Défense A.K. Antony et le ministre des Finances P. Chidambaram auraient demandé au Premier ministre de ne pas se rendre à Colombo.

Des partis politiques dans l'Etat de Tamil Nadu (sud de l'Inde) sont farouchement opposés à la participation du Premier ministre au sommet de Colombo, évoquant les atrocités présumées commises par l'armée sri lankaise contre des civils tamouls dans les derniers jours de la guerre contre les rebelles des Tigres tamouls en 2009.

Des milliers de civils innocents auraient été tués l'armée sri lankaise lorsqu'elle a finalement vaincu les rebelles des Tigres tamouls.

Une vidéo sortie récemment par une chaîne de télévision britannique a montré que l'armée sri lankaise avait violé et tué une célèbre présentatrice de la télévision des Tigres tamouls, suscitant une forte indignation en Inde.

New Delhi se plaint également de l'échec de Colombo dans la gestion des griefs des Tamouls vivant dans le nord du Sri Lanka plus de quatre ans après la fin de la guerre civile.


http://french.peopledaily.com.cn/International/8452258.html